tobin3


L'éveil du sang de Lynn Flewelling

Le tome 3 du "Royaume de Tobin"

Résumé:
Tobin, toujours travestie en garçon, se retrouve à la cour d'Orun avec son fidèle écuyer et découvre les turpitudes de l'héritier du trône, Korin. Malgré le déguisement que lui a permis la magie, sa féminité s'affirme de jour en jour et manque trahir sa vraie personnalité. Peu à peu, Tobin prend conscience de ses devoirs vis-à-vis de son peuple et, bravant l'interdiction du roi, accepte en cachette de former des jeunes filles à l'escrime. Lorsque le stratagème est divulgué, sa vie est mise en grand danger. Dans les campagnes où s'installent la famine, la pauvreté et les épidémies, la résistance s'organise pour mettre fin au régime tyrannique du roi usurpateur et restaurer l'antique dynastie de reines qui doit redonner au royaume gloire et prospérité. À l'appel d'Iya, les magiciens persécutés affluent discrètement dans les environs du vieux fort et préparent l'affrontement.

Commentaire:
On avait laissé Tobin découvrant sa véritable nature. Dès le départ de ce tome, il doit composer avec la vérité. Et mentir à ses amis dont Ki. Et vivre aux côtés de son cousin Korrin en sachant que pour réaliser son destin, il devra se battre contre lui. Au cours du tome, on découvre la puissance de Frère lors de la mort d'Orun. Au coeur des Compagnons, Tobin apprend à se battre et à devenir un stratège. Il rencontre enfin son oncle et à ses côtés et à ceux de Korrin, il découvre comment gouverner. Au départ, Tobin n'arrive pas à haïr ce roi qui lui porte tant d'affection. C'est même grâce à lui que Tobin peut fêter son anniversaire dans son domaine d'Atyion. Tobin commence à se forger un réseau d'amis solide, mais une question le hante: accepteront-ils le fait qu'il est une femme?
C'est un tome où Tobin apprend à vivre avec la réalité de sa nature. Et ce n'est pas facile pour lui. J'ai passé un bon moment et j'ai eu du mal à lacher le livre avant la fin.
Seul bémol (toujours le même): le vocabulaire et les erreurs de publication (mots qui manquent). Je crois que ce sera la seule traduction de Jean Sola que je lirais.

Infos sur le livre:

Publié par les éditions France Loisirs
434 pages
7 euros

Biographie de l'auteur

Lu en juillet 2008