Fleur de glace de Kitty Sewell

 

fleur


Résumé: «Cher docteur Woodruff,
J'espère que vous ne serez pas fâché si je vous écris... Je crois que je suis votre fille. Je m'appelle Miranda et j'ai un frère jumeau qui s'appelle Mark.»

Quand il reçoit cette lettre du Canada, Dafydd, chirurgien bien établi à Cardiff et heureux en ménage, reste éberlué.
Certes, il a bien occupé un poste dans la petite ville de Moose Creek, mais, s'il a quelque souvenir de l'infirmière Hailey, la mère des jumeaux, il ne se rappelle pas avoir entretenu une liaison avec elle.
Afin de clarifier la situation et rassurer son épouse Isabel, il se soumet à un test de paternité. C'est alors que l'impensable se produit : le test est formel, Dafydd est bien le père.

Seul, désorienté, abandonné par Isabel qui n'a pas supporté sa trahison, Dafydd repart pour Moose Creek. Sexe, jalousie, violence, jeux de pouvoir, ce qu'il va découvrir bouleversera irrémédiablement son existence...

Commentaire: C'est le résumé qui m'avait attiré vers ce livre. Et les avis que j'avais lu ou vu ici et là. Le prologue du livre m'a beaucoup plu, mais c'est la suite qui c'est mal passé. Du moins toute la première moitié. On a une alternance de chapitres entre 1992 et 2006. Du fait de cette alternance, je n'arrivais pas à me mettre dans l'ambiance du livre. Peut-être parce que chaque histoire était à chaque fois interrompue pour revenir à l'autre. D'habitude, cette technique ne me gène pas, mais dans ce cas-là ça n'a pas fonctionné. Il a fallu que Dafydd reparte pour le Grand Nord pour que je rentre enfin dans l'histoire. A partir de ce moment, je n'ai plus laché le livre. Le personnage de Sheila Hailey est tout bonnement machiavélique. Pour moi, c'est le personnage qui m'a le plus marqué dans le livre. Elle fait preuve d'un esprit pervers et malade. Sur une bonne partie du livre, j'ai cherché comment elle avait fait pour tomber enceinte de Dafydd. Parce qu'après tout, je suis une scientifique et remettre en cause un test ADN n'est pas une chose possible pour moi. Mais à partir du moment où le nom de Charlie est prononcé, tout c'est éclaircie dans mon esprit. 
Deux-trois choses qui m'ont un peu dérangées.

  • le mariage de Dafydd avec Isabelle est trop vite détruit à mon avis. elle apprend que son mari a des enfants et hop elle le quitte, alors qu'à l'époque ils n'étaient pas mariés. C'est pour que Dafydd et Uyarasuq puissent se retrouver, mais ça va trop vite pour moi.
  • La fin. Plus aucune trace des jumeaux. J'aurais aimé savoir ce qu'ils devenaient. Après tout, c'était le point central du plan de Sheila. Mais l'auteur ne nous dit pas comment fini leur histoire. Dommage. Quand je m'attache à des personnages, j'aime bien les suivre jusqu'à la fin.
  • Le nom du héros: Dafydd. J'ai eu du mal avec ce nom jusqu'à la fin. C'est de quelle origine? A chaque fois, je pensais à Daffy Duck. Pas vraiment l'idéal pour ce mettre dans l'ambiance.

Infos sur le livre:

  • Publié par France Loisir
  • 522 pages


L'avis de Val/Hydromielle sur le livre: 
L'avis de Hinachii: ici