Persepolis de Marjane Satrapi

 

persepolis

 

Résumé: Dans le premier épisode, Marjane retrace une partie de l'histoire de sa famille ainsi que ses dix premières années, jusqu'à la chute du régime du Shah et le début de la guerre avec l'Irak. On lève beaucoup le poing dans cet album. On y apprend le matérialisme dialectique, on y jette des pierres. Pas vraiment pour de rire : on entend aussi les balles siffler, on assiste aux derniers jours des condamnés, aux pressions physiques (im)modérées, à l'exil et aux choix dramatiques qui plongeront l'Iran dans la nuit obscurantiste. Dans le deuxième épisode: 1982 : il pleut des bombes irakiennes à Téhéran et Marjane a douze ans. A peu près l'âge des gamins, ceux de la femme de ménage s'entend, qui seront envoyés sur les champs de bataille munis d'une clé en plastique censée leur ouvrir les portes du paradis. Après avoir fait connaissance avec la révolution et ses corollaires terrifiants, Marjane découvre la guerre à sa fenêtre et apprend à faire la différence entre un Mig et un F14. C'est la guerre. L'épisode trois est celui de l'apprentissage de l'Occident : Marji est exilée en Autriche, chez les bonnes sœurs et partage sa vie avec une jeune fille dnt elle ne comprend pas du tout la langue. Le quatrième tome relatera le retour de Marjane et ses années de Beaux-Arts dans l'Iran islamique, puis l'exil définitif en France.

Commentaire: Une bien belle découverte. Marjane Satrapi nous raconte de façon simple sa vie en Iran et la guerre. Un graphisme différent de celui auquel je suis habituée d'habitude. Des lignes simples et épurées qui disent l'essentiel. On découvre ainsi la vie en Iran ainsi que la guerre Iran-Irak du point de vue de quelqu'un qui l'a réellement vécu et non pas du point de vue des dirigeants ou des médias. Une BD qui se lit rapidemment et qui retrace la vie de Marjane Satrapi de sa naissance à son exil définitif en France en 1994.

Infos sur le livre:

  • Publié par l'Association
  • 32 euros
  • 365 pages