La divine adoratrice de Christian Jacq

 

divine

 

Le deuxième tome de la duologie La vengeance des dieux

Résumé: Dans une Egypte tourmentée, menacée à la fois par l'influence des Grecs et par la convoitise des Perses, la lutte pour le pouvoir a pris la forme d'un complot mortel... ci voilà le jeune scribe Kel injustement accusé de meurtre, bouc émissaire impuissant d'une gigantesque affaire d'État !
Pour faire éclater son innocence, Kel ne peut compter que sur la merveilleuse Nitis, la jeune prêtresse qu'il aime éperdument. Mais Nitis disparaît, elle a été enlevée. Alors la colère submerge Kel. Plus rien ne lui importe, ni son honneur sali, ni le mystérieux papyrus crypté, ni l'avenir de l'Egypte : il faut retrouver Nitis, et la délivrer.
Afin de sauver l'amour de sa vie, Kel se lance dans une quête désespérée. Son destin et celui de l'Egypte sont inexorablement liés. Réussira-t-il à faire surgir la vérité pour retrouver enfin la sérénité des jours heureux ?

Commentaire: J'ai retrouvé avec plaisir Kel, Bébon et Nitis. Et Vent du Nord, l'âne. Vent du Nord est un personnage récurrent des histoires de Jacq. Si il y a un âne dans l'histoire, vous avez 99% de chances qu'il s'appelle Vent du Nord ;-).

Le combat de Kel continue pour tenter de sauver à la fois l'Egypte et sa vie. Pour cela, il doit se rendre auprès de la Divine Adoratrice à Thèbes. Le chemin est semé d'embûches. Et la fin n'est pas aussi rose que d'habitude. Le complot n'est pas anéanti avant l'invasion du pays et bien des gentils meurent.

Au final, une bonne histoire, différente de celles habituelles. Même si on retrouve certains éléments communs à beaucoup de romans de Jacq. Le héros est un homme instruit mais pas un riche pour autant ( sauf Ramsès bien sûr ), il est amoureux d'une femme belle et intelligente qui est toujours une forte femme. Elle n'est pas seulement belle, elle subjugue tous les hommes sans exceptions comme si elle ne pouvait pas être d'une beauté classique. Le héros est généralement accompagné d'un animal, souvent un âne. Et il finit souvent à un poste important au pouvoir. Voilà pour bref commentaire sur l'oeuvre de Christian Jacq.

Infos sur le livre:

  • Publié par XO Editions
  • 18,91 euros
  • 378 pages