Les sabots ( 1944-1945 ) de Jean-Pierre Vittori

Le tome 7 des Romans de la mémoire, destinés aux collégiens.

Résumé: En quelques heures, la vie d'un village bascule lorsque des résistants y sont arrêtés par un détachement de SS. Des hommes sont fusillés pour l'exemple, tous les autres prennent le chemin de la déportation. Au cours de l'interminable voyage dans un wagon à bestiaux, les premières solidarités s'expriment pour assurer la survie du plus grand nombre.

Il y a Rémy, le narrateur, lycéen de 17 ans, Martin, le résistant par qui le malheur est tombé sur le village, Robert le chef de l'organisation clandestine de Résistance, Titi dont l'humour accompagne le quotidien pourtant horrible, "l'homme aux sabots" sauvé par la solidarité de ses compagnons, "blouse grise", le médecin qui tente par tous les moyens d'arracher les déportés à la mort...

Tous sont sursitaires d'une fin annoncée chaque matin par le passage de la charette des morts. Combien rentreront au pays? Qui sera tenu pour responsable de ce drame collectif, tandis que le pays apprend à revivre dans la liberté et la paix?

Commentaire: Ma mère en tant que prof de français reçoit souvent des exemplaires des nouveautés des maisons d'éditions jeunesses. Voici un exemple de ce qu'elle a reçu il y a quelques années. Il s'agit de la collection "Les romans de la mémoire" des éditions Nathan. Au travers de petits romans courts, les collégiens découvrent les conflits du XXème siècle qui ont façonnés le monde d'aujourd'hui.

Les sabots présentent la déportation de Rémy, jeune lycéen de 17 ans, qui va survivre un ans dans un camp de concentration. A travers  son histoire, on découvre la vie des déportés. Bien entendu, le livre étant destiné à des collégiens et les descriptions sont donc adaptées. Je trouve le concept très bien fait. Faire découvrir des événements tragiques de notre Histoire à travers des romans où l'enfant peut s'identifier au héros. Rémy a 17 ans ( un enfant plus jeune aurait eu moins de chance de survivre ), un âge proche des lecteurs. De plus ) la fin du livre, on trouve un lexique qui explique les différents termes relatifs aux camps de concentration. Ainsi qu'un court texte sur le système concentrationnaire nazi.

Extrait: "Les voyageurs des autres trains nous détaillent comme si nous étions d'une autre planète. J'ai envie de crier: Oui, je reviens de l'enfer d'un camp de concentration nazi. J'ai dix-huit ans et si j'en parais quarante, c'est que j'ai vécu une vie par heure pendant un an."

 

Infos sur le livre:

  • Publié par Nathan
  • 4,75 euros
  • 127 pages